Et si on parlait du lait ?

vacheLe phénomène est très répandu : il faut bannir les produits laitiers… Est-ce une mode ? une réalité ? N’y aurait-il pas un compromis ? Suite à des échanges avec des éleveurs qui s’étonnent de ce désamour du lait et la recrudescence de ces intolérances, j’ai souhaité faire le point et j’ai découvert différentes informations que je vous partage.

La célèbre doctoresse Catherine KOUSMINE définissait l’équilibre alimentaire par une alimentation équilibrée en qualité et en quantité, avec des aliments naturels (non transformés), en respectant le rythme des saisons, le terroir, et en évitant tous les abus toxiques. En reprenant ces notions et en les juxtaposant aux produits laitiers…

Le lait industriel, même bio, se trouve sous la forme UHT lait (Ultra Haute Température) : le lait est chauffé pendant 2 secondes jusqu’à 155°C puis on le refroidit brutalement pour qu’il garde son goût. A cette haute température il faut savoir que les protéines du lait se modifient et se combinent avec le lactose (sucre du lait) pour former une nouvelle molécule, la lactulosilysine, qui est inassimilable par notre organisme MAIS qui a l’avantage de se conserver pendant 3 mois dans un conditionnement scellé. Ceci explique le fait que l’on trouvait une à deux personnes pour mille qui était allergique au lait cru, alors qu’aujourd’hui nous sommes à 20 pour cent avec le lait UHT !
A cela s’ajoute le fait que le lait ne caille plus car la matière grasse est réduite en minuscules molécules qui ne peuvent plus s’agglutiner et vont au contraire passer directement dans le sang et provoquer les inflammations que l’on connaît, en particulier une porosité de la paroi intestinale.

Alors que faire ? Vous avez le choix entre acheter du lait cru si possible directement au producteur (ou en magasin de producteurs) qui a l’avantage de ne pas être chauffé et contient encore les bactéries qui permettent de renforcer votre flore intestinale. Vous pourrez le consommer durant 3 à 4 jours en le gardant au réfrigérateur.
Et vous trouvez aussi du lait pasteurisé là aussi directement du producteur local, qui a été chauffé entre 63 à 72°C, et qui permet d’éliminer tous les risques de germes. Lorsque vous faites chauffer votre lait cru chez vous, vous vous retrouvez avec du lait pasteurisé.

Mais, lait vahcece produit naturel, doit être consommé avec modération ! Le Dr KOUSMINE rappelle que la vache produit du lait lorsqu’elle a fait son veau. Celui-ci naît au printemps et est nourri pendant 6 mois. Notre consommation de lait devrait donc se limiter à cette période de Mars à Septembre, si nous respections les cycles naturels ancestraux.

En qualité de Naturopathe, j’ai à cœur de rappeler que notre alimentation est à la base de notre santé. En revenant à des aliments naturels, non transformés et en respectant les rythmes des saisons, vous stimulez votre vitalité et renforcez votre bien-être.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *