Les racines du mieux-être


Les racines sont les reines de l’adaptation habituées à assurer la survie des plantes en cas d’attaque, de stress climatique, hydrique ou nutritionnel. C’est sans doute la raison la raison pour laquelle on les retrouve en grand nombre dans les plantes médicinales dites adaptogènes, permettant le retour à l’équilibre dans des domaines aussi différents que la forme physique, le stress ou le moral. Avec l’entrée dans l’hiver, leurs propriétés immunostimulantes, antivirales ou antibactériennes, les racines sont les bienvenues car elles ont emmagasiné des réserves de principes actifs.

 

Le radis noir,
l’ami de votre vésicule biliaire et de votre foie, particulièrement recommandé en cas de surcharges alimentaires. Cru, vous pouvez le déguster coupé en tranches fines ; vous pouvez aussi le mixer pour en extraire le jus et en avaler un verre à liqueur avant le repas (qui peut être remplacé par l’ampoule que vous trouvez en magasin bio). Ne vous attendez pas à un goût délicieux mais ses bienfaits, oui !
Cuit, il supporte très bien la cuisson à la vapeur douce et se cuisine comme le navet. Il est également délicieux ajouté en petits cubes à vos poêlées de légumes.


Le panais,
Le top du top pour sa richesse en potassium, calcium, phosphore et magnésium. Cru, en petits bâtonnets que vous tremperez dans des sauces variées (guacamole, roquefort…). Râpé, en salade, bien citronné, vous l’accompagnez de champignons, fruits secs, olives, échalotes. Cuit, je le sers en bâtonnets revenu avec du miel et du cumin ou en purée agrémentée d’une cuillère à soupe de poudre d’amande. C’est un délice.

 

Le céleri rave,
Un légume d’exception à la saveur corsée, un dur au cœur tendre, riche en fibres pour le confort de nos intestins et en phosphore pour consolider nos os. Je vous le recommande façon rémoulade mais avec une sauce légère à base de citron que vous accompagnez de pommes en petits dés et quelques noisettes concassées. Son goût aromatisé en fait une purée originale que vous pouvez mélanger avec la pomme de terre.


Le rutabaga
Un légume un peu oublié,  issu du croisement entre le navet et le chou frisé. Il est très riche en vitamine C qui vient booster votre système immunitaire, riche en anti-oxydant comme tous les crucifères et en potassium pour réguler votre tension artérielle. Vous pouvez le consommer entièrement, c’est à dire avec les fanes. Il sera apprécié en potage, en purée mais aussi cru, râpé et citronné, avec 2 c. à soupe d’huile d’olive, 2 c. à soupe de miel, 1 c. à soupe de vinaigre de cidre + 1 pomme râpée et quelques raisins secs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *