LA COHERENCE CARDIAQUE au quotidien

3 – 6 – 5

En voyant ces chiffres vous pouvez penser à une année mais en fait il s’agit des bases de la cohérence cardiaque, un état particulier que l’on atteint en se centrant sur sa respiration.

Petit quizz
:
Saviez-vous que votre cœur est au centre du système nerveux autonome et qu’il dispose d’un véritable petit cerveau avec des neurones, des synapses et des neurotransmetteurs « les molécules des émotions » ?
Saviez-vous que votre système nerveux autonome est notre pilote automatique qui régule toutes les fonctions automatiques de notre corps : température, taux de sucre dans le sang, la faim, le poids, la respiration ?
Saviez-vous que lorsque vous inspirez, votre cœur accélère et quand vous expirez, il ralentit ?
En agissant volontairement sur la respiration et en conscience, vous adoptez automatiquement un rythme régulier qui entraîne la synchronisation de votre cœur et tous ses bienfaits : apaisement, calme, baisse de la tension artérielle, renfort du système immunitaire, réduction du stress…
Comment mettre en pratique 3 – 6 – 5

Une petite idée : https://www.youtube.com/watch?v=k0tLWEesyPY&feature=youtu.be

3 : trois fois par jour

Une fois le matin au lever en même temps que le pic de cortisol qui nous permet de nous lever mais qui, en excès réduit nos capacités de réflexion et de décision.

Une autre 4 H plus tard avant le repas et qui va permettre un recentrage, une atténuation des événements de la matinée, préparer le repas et la digestion et va aussi permettre de tempérer le 2ème pic de cortisol qui a lieu en début d’après midi

Une autre séance en milieu ou fin d’après midi Elle correspond au changement de rythme (rentrée des cours, sortie de travail…) Elle prépare la soirée

6 : six respirations par minute

C’est pour être en résonance avec le système cœur/poumons, soit inspiration sur 5 secondes et expiration sur 5 secondes
+ un environnement calme comme pour un rituel
+ assis, le dos droit en limitant les mouvements musculaires en étirant la colonne et en vous grandissant par la pensée. Avec confort ne signifie pas mollesse
+ la respiration . Elle a aussi une fonction émotionnelle et notre cœur est informé en temps réel de notre adaptation à l’environnement, donc un stress mieux géré.

Inspirer par le nez permet de se focaliser plus facilement sur sa respiration, en gonflant votre ventre.
Expirez par la bouche avec un léger frein au niveau des lèvres pour augmenter la pression et vider votre ventre.

5 : cinq minutes durant 

5 mn car les pensées intrusives arrivent souvent après ce laps de temps. Le cerveau est programmé pour résoudre des problèmes. Lorsque ces pensées apparaissent, les reconnaître puis se recentrer sur la respiration.

Suivre un chronomètre avec une trotteuse ou alors régler le à 5 mn et laissez vous aller à vos respirations lentement et en les comptant. Quand il sonne vous devez être à 30 respirations (l’inconvénient est que vos pensées ne peuvent plus se caler sur votre respiration).

Moi j’ai adopté une application sur mon smartphone et/ou sur mon ordinateur, qui me guide et dont j’aime l’esthétique épurée :
https://www.youtube.com/watch?v=k0tLWEesyPY&feature=youtu.be

N’hésitez pas à me donner vos commentaires et RESTEZ ZEN en pratiquant régulièrement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.