Catégorie : Accueil

Le cerveau des enfants

 

Vous êtes interpellé(e) par tous les projets éducatifs autour de l’enfance ? Vous avez soif d’en connaître davantage ? Voici un documentaire que je vous invite à visionner pour vous donner non pas des règles éducatives, mais plutôt les lois naturelles de l’éducation. Pour découvrir tous les potentiels de l’enfance mais aussi les vôtres !

C’est la saison des tiques

Pour aborder ce sujet, je ne tomberai pas dans la « tiquophobie » car une morsure de tique avec une infection ne peut déclencher une maladie de Lyme qu’à condition que le « terrain » individuel le permette. Pour autant, voici quelques conseils pour éviter de vous faire piquer.

Tout d’abord, rappelez-vous qu’au-delà de 1500 m d’altitude, les tiques sont absentes ainsi que dans les sentiers pierreux. En revanche dans les prairies, les broussailles et les sous-bois, et en particulier d’avril à octobre, il est recommandé de marcher couvert : cela consiste à porter des vêtements à manches longues et à mettre des chaussettes qui recouvrent le bas de vos pantalons, à la mode de Tintin !

Pour compléter, il est bon d’imprégner ses vêtements d’un répulsif que vous pouvez préparer vous-même : Dans un pulvérisateur, mettre 5 cl d’eau ou de vinaigre blanc, ajouter 30 gouttes d’huile essentielle. En synergie ou au choix : menthe poivrée, marjolaine (toutes deux spécifiques aux tiques) eucalyptus citronné, citronnelle, lavandin, lavande, géranium rosat. Agitez avant de le pulvérisez sur vos vêtements.

Lire la suite

Des aliments « basiques » pour un bon équilibre acido-basique

Notre alimentation comporte naturellement des aliments acides et il n’est pas question de les éliminer totalement. Mais comme l’alimentation « industrielle » est très pourvoyeuse de ce type d’aliments, je vous recommande non seulement d’en changer pour des produits plus naturels et de culture biologique, mais aussi de prendre l’habitude d’intégrer à chaque repas des aliments basiques. Quels sont-ils ?


La palme d’or revient aux légumes colorés : brocolis, épinards, haricots verts (de saison), avocat, potiron et courges en général, carottes, betterave rouge… Vous avez aussi une brochette de légumes secs comme les fèves, haricots blancs, haricots azukis qui sont très riches en minéraux.

Quant aux fruits : la banane, la pomme douce, la poire, les dattes, les châtaignes, les figues, les fruits séchés (sauf les abricots secs).
Tout cela combiné à une hydratation suffisante (l’eau emmène vos acides) et de l’activité physique pour éviter que ceux-ci se stockent en particulier dans vos articulations.
C’est un vrai programme quotidien et pourvoyeur d’une bonne santé à la sortie de l’hiver.

UNE ODEUR MENTHOLEE

J’ai lu avec plaisir le livre « L’Art de perdre » de Alice Zeniter qui m’a emmené dans les contrées algériennes et ses liens historiques avec notre pays. Et c’est lorsqu’elle évoque cette plante si précieuse qu’est la menthe que j’ai pensé à écrire cet article.

C’est une tribu (poivrée, pouliot, bergamote, des champs…) qui nous fait oublier tous les maux de la terre. De la simple « gueule de bois » à l’hépatite, la menthe poivrée (mentha x piperita) aide à l’élimination de la bile ce qui en fait un excellent dépuratif du foie : 1 c. à soupe de feuilles dans 150 ml d’eau bouillante. Laisser infuser 10 mn et boire 1 à 3 tasses par jour entre les repas.

 

En huile essentielle, sauf pour les enfants et les femmes enceintes, je la conseille en externe pour les maux de tête : diluer 2 gttes d’huile essentielle dans une c. à café d’huile végétale. Se masser les tempes et le front avec cette préparation en évitant le contour des yeux. Renouveler toutes les 20 mn si besoin

.
Et pour couronner le tout elle se révèle un excellent stimulant des capacités intellectuelles (mémoire, concentration, éveil de l’esprit…). Un bon thé à la menthe, une belle façon de démarrer l’année !