Étiquette : alimentation

Des aliments « basiques » pour un bon équilibre acido-basique

Notre alimentation comporte naturellement des aliments acides et il n’est pas question de les éliminer totalement. Mais comme l’alimentation « industrielle » est très pourvoyeuse de ce type d’aliments, je vous recommande non seulement d’en changer pour des produits plus naturels et de culture biologique, mais aussi de prendre l’habitude d’intégrer à chaque repas des aliments basiques. Quels sont-ils ?


La palme d’or revient aux légumes colorés : brocolis, épinards, haricots verts (de saison), avocat, potiron et courges en général, carottes, betterave rouge… Vous avez aussi une brochette de légumes secs comme les fèves, haricots blancs, haricots azukis qui sont très riches en minéraux.

Quant aux fruits : la banane, la pomme douce, la poire, les dattes, les châtaignes, les figues, les fruits séchés (sauf les abricots secs).
Tout cela combiné à une hydratation suffisante (l’eau emmène vos acides) et de l’activité physique pour éviter que ceux-ci se stockent en particulier dans vos articulations.
C’est un vrai programme quotidien et pourvoyeur d’une bonne santé à la sortie de l’hiver.

Jus de betterave

Jus de betteraveUn jus de betterave inspiré du célèbre bortsch russe

 

 

• 125 ml de jus de betterave
• 125 ml de jus de carotte
• 90 ml de céleri (ou concombre)
• le jus d’un demi-citron
• 1 c. à soupe de kéfir (ou de yogourt naturel)

Mélanger tous les jus et ajouter ensuite le kéfir ou le yogourt.
Ce jus est un puissant détoxiquant et stimulant du système immunitaire.

Risotto aux betteraves rouges, noix et fromage de chèvre

Ingrédients : 3Risotto aux betteraves00 gr de betterave précuites – 2 c. à soupe d’huile d’olive – 1 gros oignon – 3 ou 4 gousses d’ail – 200 gr de risotto (ou de riz demi-complet) – 600 ml de bouillon de légumes – 60 gr de fromage de chèvre frais – 100 gr de noix hachées.

Coupez votre betterave rouge en petits dés – Faites chauffer l’huile et revenir les oignons, l’ail finement hachée jusqu’à ce qu’ils soient dorés et tendres, puis ajoutez le risotto et faites revenir 2 ou 3 mn pour que les grains deviennent translucides. Allongez avec un peu d’eau et remuez, puis baissez le feu.

Ajoutez votre bouillon de légumes préalablement chauffé, louche par louche, en remuant régulièrement pendant 15 à 20 mn pour libérer l’amidon du riz et lui donner cette consistance crémeuse. Quand il n’y a presque plus de bouillon, incorporez les betteraves et la moitié du fromage de chèvre. Laisser cuire environ 5 mn, puis éteignez.

Faites griller les noix dans un poêle sur un feu modéré pendant 2 à 4 mn en remuant pour qu’elles ne brûlent pas.

Servez le risotto dans une assiette avec les noix grillées que vous parsemez, ainsi que le reste du fromage frais. Je l’ai accompagné d’une salade frisée dont l’amertume vient compléter toute la douceur de ce plat original.

Des graines pour éviter les pépins de santé

PotimarronLorsque vous nettoyez vos courges (de culture bio), ne jetez pas les graines. Vous pouvez les transformer en de délicieux amuse-bouche pour l’apéritif.

Après les avoir bien rincées, faites-les blanchir 5 mn à l’eau bouillante.

Egouttez-les quelques instants et séchez les, puis faites les griller à sec dans une poêle bien chaude avec un peu de fleur de sel.

Elles sont prêtes à servir lorsqu’elles prennent une belle couleur dorée.
Vous pouvez varier les saveurs en ajoutant des épices comme du curry ou du cumin (j’ai adoré !).

Voilà un grignotage composés de bons acides gras aux propriétés protectrices du système cardiovasculaire. Autres vertus : les graines sont diurétiques (lutte contre les infections urinaires et l’hypertrophie de la prostate) et vermifuges.

Aucune raison de s’en passer !!

La vogue des enzymes

Mais qu’est-ce que c’est ? Ce sont des protéines qui accélèrent les réactions chimiques de nos cellules.
On distingue les enzymes métaboliques qui sont responsables de la réparation, de la formation et du fonctionnement de chaque cellule dans chaque tissu de notre organisme. Les enzymes digestives sont impliquées dans la décomposition des protéines, des sucres et des graisses que nous ingérons. Toutes ces enzymes se trouvent dans la salive, la paroi de l’estomac, le pancréas et les intestins.
Une partie de ces enzymes est amenée par l’alimentation, à savoir les fruits et légumes crus, les germes de céréales, les noix, les produits fermentés
Pense-bête enzymatique : Enzyme
MASTIQUER – Manger un aliment cru à chaque repas – Varier avec des produits fermentés et vous vous prémunissez contre la constipation, une mauvaise digestion, les allergies, les maladies chroniques.

Lire la suite