Étiquette : naturopathie

SEJOUR AU KERALA

Les lois du vivant sont au cœur de mon métier de naturopathe et c’est à la source de cette médecine holistique que j’ai plaisir à vous convier.

Sous l’impulsion de mon amie Martine Quesnoy,
organisatrice de nombreux voyages, nous vous proposons

UN SEJOUR AU KERALA – INDE DU SUD
15 JOURS / 13 NUITS

du Samedi 16 Novembre au Samedi 30 Novembre 2019

C’est au Kérala qu’est née l’Ayurvéda, la médecine issue de la tradition indienne et considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde.
C’est avant tout une philosophie, un véritable art de vivre qui inclut, comme la naturopathie : la phytothérapie, l’alimentation, le travail sur le souffle, mais aussi le yoga, la méditation, le chant sans oublier les massages et les soins personnalisés.

Ce voyage original est organisé par Martine Quesnoy que j’assisterai durant ce séjour, et en collaboration avec une agence spécialisée sur l’Inde. Nous prendrons le temps de nous poser, nous ressourcer, nous intérioriser pour nourrir cette présence à Soi, si précieuse, grâce aux soins prodigués : des massages quotidiens, du yoga, de la relaxation, de la méditation, une ouverture à la spiritualité de l’Inde par les enseignements prodigués par SARVA ATMA, l’initiation à la communication bienveillante…

Dans un véritable havre de paix, à une dizaine de minutes des plages sauvages de l’Océan Indien, dans une démarche de tourisme solidaire qui met l’ETRE humain au centre du voyage, nous dégusterons les saveurs parfumées de l’Inde, partirons en escapade et nous enchanterons avec la musique et les fêtes alentours.

Cure ayurvédique en Pension complète
et vol aller-retour inclus
Prix : 2420 € par personne

Programme détaillé et bulletin d’inscription sur demande au 06 30 45 39 74 ainsi que par mail : martinequesnoy@gmail.com

 Les inscriptions sont ouvertes et sont prises en compte par ordre d’arrivée du bulletin d’inscription. Les conditions financières sont valables jusqu’au 15 Mai 2019

Un gratin d’Hiver

Même avec le soleil et grâce au froid de nos nuits, l’heure est encore au repos de la nature, et les céréales sont engrangées pour notre plus grand bien, et nous aident à faire face aux rigueurs. Voici un gratin pour les adeptes du Lundi Vert, les végétariens et tous ceux et celles qui cherchent de nouvelles recettes.

Ecoutez Brin de Santé ou découvrez une recette succulente

Lire la suite

La gastro des lendemains de fêtes…

GastroC’est le genre de maux qui nous saisit le soir du réveillon ou les lendemains de fêtes, dû à des virus et notre sensibilité au froid, à une énergie basse, voire de la fatigue. Elle va bien au-delà des nausées, et vous met KO en quelques heures.

Tout d’abord, éliminer toute alimentation acide qui provoque les vomissements (pas de Coca-Cola !) et privilégier carottes, potiron, potimarron, patate douce, châtaigne, riz, eau de riz, jus de légumes. Très spontanément les gens ont soif : ne lésinez pas sur la quantité d’eau pour éviter la déshydratation !

Par ailleurs, l’huile essentielle de Ravensara aromatica reconnue pour son action antivirale et antibactérienne, mais aussi l’eau argileuse, vous aideront à vous prémunir et vous soigner efficacement.

Lire la suite

Faire connaissance avec son médecin intérieur…

Il est maintenant reconnu qu’en cas de maladie chronique, l’approche médicale conventionnelle ne suffit pas. Une autre approche plus holistique et globale permet d’aborder non seulement la maladie mais surtout la personne.

Notre cerveau pilote notre processus de guérison et il existe des tas de moyens pour agir sur ce pilotage automatique qui se trouve dans nos capacités d’auto-guérison. La naturopathie permet justement cette approche positive centrée sur les compétences de la personne.

Pour renouer avec ses propres capacités régénératrices, voici un documentaire très intéressant :

C’est la saison des tiques

Pour aborder ce sujet, je ne tomberai pas dans la « tiquophobie » car une morsure de tique avec une infection ne peut déclencher une maladie de Lyme qu’à condition que le « terrain » individuel le permette. Pour autant, voici quelques conseils pour éviter de vous faire piquer.

Tout d’abord, rappelez-vous qu’au-delà de 1500 m d’altitude, les tiques sont absentes ainsi que dans les sentiers pierreux. En revanche dans les prairies, les broussailles et les sous-bois, et en particulier d’avril à octobre, il est recommandé de marcher couvert : cela consiste à porter des vêtements à manches longues et à mettre des chaussettes qui recouvrent le bas de vos pantalons, à la mode de Tintin !

Pour compléter, il est bon d’imprégner ses vêtements d’un répulsif que vous pouvez préparer vous-même : Dans un pulvérisateur, mettre 5 cl d’eau ou de vinaigre blanc, ajouter 30 gouttes d’huile essentielle. En synergie ou au choix : menthe poivrée, marjolaine (toutes deux spécifiques aux tiques) eucalyptus citronné, citronnelle, lavandin, lavande, géranium rosat. Agitez avant de le pulvérisez sur vos vêtements.

Lire la suite