Catégorie : Média

Enquête de Santé du 11 Juin 2019

Vous avez vu ou vous avez entendu parler de l’émission télévisée ENQUETE DE SANTE du 11 juin dernier qui abordait le thème des compléments alimentaires. Vous pouvez la visualiser en Replay.

Le reportage réalisé par Ludivine FAVREL, journaliste reporter, était intéressant mais comportait aussi certaines situations caricaturales qu’il me paraît intéressant de décoder :

– la visite chez Myriam, Naturopathe, est résumé à un bilan de vitalité  et une liste de compléments :
dans la définition et l’éthique de l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire), l’association professionnelle qui réunit les naturopathes, la consultation ne se limite pas à ces 2 aspects. Elle comporte également un questionnaire approfondi et un programme d’hygiène vital. Une consultation dure au minimum 60 minutes.
Ce qui ressort dans ce reportage est pour le moins caricaturale d’autant que la personne est reçue dans un lieu privé qui questionne sur son professionnalisme.

– l’intervention du médecin pour dire que nous sommes tous avec un système sanguin et respiratoire révèle la méconnaissance de la notion de tempéraments hippocratiques : c’est une clef, parmi d’autres, pour établir le bilan de vitalité de la personne. A chacune de ces constitution correspond des forces et des fragilités psychiques et physiques. Il existe quatre constitutions hippocratiques Nous les avons toutes en nous  en plus ou moins grandes proportions. En général, une ou deux dominent les autres.

– la quantité de compléments proposée lors de la consultation ainsi que l’exemple de Pierre qui consomme 50 gélules par jour donne une image erronée de notre métier. Comme il est d’ailleurs mentionné à plusieurs reprises dans le reportage, des conseils pour une alimentation plus équilibrée reste notre priorité. Le conseil pour des compléments reste limité et nécessite pour nous professionnels de faire des recherches laborieuses pour trouver des laboratoires de qualité. Il est rappelé plusieurs fois que les produits vendus sur Internet en général sont à proscrire. D’où la nécessité de se faire conseiller.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur cette émission mais je terminerai par une note positive : le débat qui a suivi était très intéressant avec en particulier les interventions du Docteur Arnaud COCAUL, médecin nutritionniste et de Madame Christelle CHAPTEUIL, Présidente du Syndicat National des compléments alimentaires.

Ils ont rappelé qu’en France, du fait de sa richesse et sa tradition gastronomique, la complémentation restait faible. Et quelques vérités toutes “naturopathiques” : mieux vaut éteindre son portable et sa télé plutôt que prendre de la mélatonine pour dormir, que des fruits valent mieux qu’une complémentation en vitamine C, qu’une exposition au soleil raisonnable est préférable à la complémentation en vitamine D…

Alors prenez soin de vous et faites-vous aider par des professionnels si besoin !

LA COHERENCE CARDIAQUE au quotidien

3 – 6 – 5

En voyant ces chiffres vous pouvez penser à une année mais en fait il s’agit des bases de la cohérence cardiaque, un état particulier que l’on atteint en se centrant sur sa respiration.

Petit quizz
:
Saviez-vous que votre cœur est au centre du système nerveux autonome et qu’il dispose d’un véritable petit cerveau avec des neurones, des synapses et des neurotransmetteurs “les molécules des émotions” ?
Saviez-vous que votre système nerveux autonome est notre pilote automatique qui régule toutes les fonctions automatiques de notre corps : température, taux de sucre dans le sang, la faim, le poids, la respiration ?
Saviez-vous que lorsque vous inspirez, votre cœur accélère et quand vous expirez, il ralentit ?
En agissant volontairement sur la respiration et en conscience, vous adoptez automatiquement un rythme régulier qui entraîne la synchronisation de votre cœur et tous ses bienfaits : apaisement, calme, baisse de la tension artérielle, renfort du système immunitaire, réduction du stress…
Comment mettre en pratique 3 – 6 – 5

Lire la suite

Faire connaissance avec son médecin intérieur…

Il est maintenant reconnu qu’en cas de maladie chronique, l’approche médicale conventionnelle ne suffit pas. Une autre approche plus holistique et globale permet d’aborder non seulement la maladie mais surtout la personne.

Notre cerveau pilote notre processus de guérison et il existe des tas de moyens pour agir sur ce pilotage automatique qui se trouve dans nos capacités d’auto-guérison. La naturopathie permet justement cette approche positive centrée sur les compétences de la personne.

Pour renouer avec ses propres capacités régénératrices, voici un documentaire très intéressant :