Catégorie : Conseils Naturo

L’HIVER : une saison pour s’ancrer

Depuis le 21 Décembre nous sommes entrés dans la saison de l’HIVER qui nous invite à prendre le temps, à privilégier des activités calmes (lire, marcher en silence, méditer…).
Comme la nature qui réduit son activité et se met dans un état semi-léthargique, nous sommes invités à résister aux sollicitations de toutes sortes (médias, activités dynamiques, consommation…). Pour cela, une des manières de se mettre au diapason de cette saison est de s’ANCRER.

S’ancrer en mangeant…. des racines bien sûr.
Les pommes de terre : un équilibre nutritif parfait ! Contrairement à la rumeur elle contient peu de calories  car elle contient principalement de l’eau ! Des acides gras essentiels se cachent dans sa texture, accompagnés de l’amidon, ce sucre complexe qui fournit de l’énergie durant plusieurs heures. Seul impératif : la mastication est primordiale pour bien le digérer. Enfin, il est connu que son index glycémique est plus élevé lorsque vous la faites cuire sans la peau.

Lire la suite

Infection à papillomavirus

Le vaccin contre le papillomavirus fait couler beaucoup d’encre, y compris dans le milieu médical. Pour éviter de s’inquiéter outre mesure, il me paraît nécessaire de rappeler quelques règles de base :

HPV (abréviation de papillomavirus humain) est une famille de virus très fréquents dans l’environnement. Il en existe environ une centaine de types connus dont certains se transmettent par voie sexuelle.

Le plus souvent les infections par HPV passent inaperçues. Et seul un petit nombre de ces virus est dangereux et peut être à l’origine d’un cancer du col de l’utérus. Ce sont les papillomavirus à haut risque.

Lire la suite

La noix

Vous avez dû voir apparaître sur votre marché, la noix dont la réputation “française” n’est plus à faire. Au Moyen Age, elle était réputée soigner les maladies mentales et la fatigue intellectuelle. Cette action sur le cerveau a été confirmée par la fait qu’elle contient les vitamines du groupe B réputées agir sur le système nerveux. Mais elle a bien d’autres atouts, car elle contient aussi des fibres, du calcium, du potassium, du fer, du cuivre.

Accompagnée de pain, de salade, d’une orange, d’une pomme ou d’un morceau de gruyère, elle apporte une touche sublime aux petits encas mais convient aussi aux plats salés comme aux plats sucrés.

Enfin, de nombreuses études vantent aussi sa richesse en acides gras essentiels que l’on retrouve dans son huile.

Une petite recette automnale : Tarte aux poires et aux noix

Ingrédients pour 6 personnes :

Pâte brisée :

  • 200 g de farine
  • 50 g de noix décortiquées
  • 125 g de beurre ramolli
  • 5 cl d’eau
  • 2 cuill. à soupe de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel

Garniture :

  • 1 kg de poires
  • 75g de noix décortiquées
  • 50g de sucre en poudre

Préparation :


  • Préparation de la pâte.

Réduire les noix en poudre.
Mélanger la farine, la poudre de noix, le sel et le sucre.
Faire un puits.
Mettre dans ce trou le beurre mou coupé en morceaux.
Amalgamer du bout des doigts.
Ajouter un peu d’eau et pétrir pour obtenir un mélange bien homogène.
Rouler en boule et faire reposer 1h au frais mais pas au frigo.

  • Préparation de la garniture :

Rincer les poires. Les peler puis les couper en lamelles.

  • Préparation de la tarte :

Réduire 25g de noix en poudre.
Concasser grossièrement les autres
Étaler la pâte sablée en un grand disque sur une feuille de papier sulfurisé.
Saupoudrer de poudre de noix *
Repartir les poires en rosaces sur la pâte en laissant 3 cm de pâte au bord.
Repartir les noix concassées sur les poires.
Replier le bord de la pâte sur les fruits.
Enfourner pendant 45 min. à 180°C.
Sortir du four et saupoudrer de sucre glace.

* Petit plus : lorsque vous saupoudrez votre poudre de noix sur la pâte à tarte vous pouvez aussi la mélanger au préalable avec 2 oeufs et 100 gr de sucre ce qui vous donne une frangipane aux noix !

BON APPETIT !

Recette tirée du site “La petite cuisine de Pauline”

 

L’huile de noix

C’est la référence en terme d’apport en oméga 3, précieux nutriment réputé agir comme protecteur cardio-vasculaire et  anti-inflammatoire. Sa teneur de 12 gr pour 100 gr d’huile la place au palmarès.

Je recommande de privilégier une production artisanale de première pression à froid et si possible de production AB pour cette huile au goût prononcé et particulier.

Elle ne peut être chauffée sans être altérée, on la réserve donc aux salades et surtout on la conserve au frigo. Mais on peut aussi arroser d’un filet d’huile de noix les plats cuits prêts à servir : haricots blancs, asperges tièdes… La chaleur accentue ses arômes.

2 c. à soupe par jour, soit 20 gr, couvre les besoins quotidiens.